Le japon est sans nul doute un des pays de l‘Asie aux richesses culturelles des plus impressionnantes. Pays à l’histoire tissée au fil des siècles, le pays du soleil levant s’est bâti un style architectural singulier, ancré dans les profondeurs de sa culture . Le Château de Himeji, de la ville du même nom, en est un des plus grands symboles. Apprenez donc plus sur ce château à travers la lecture de cet article.

Château de Himeji : un trésor culturel

Construit sur une superficie de 233 hectares, le château de Himeji est le plus grand château du Japon et l’un des bâtiments les plus anciens du pays. Il fait partie du cercle très fermé des quelque douze châteaux à exister encore en bois au Japon. Comme tous les châteaux japonais qui se respectent, le château de Himeji est doté d’un magnifique donjon de trois étages, basé sur deux piliers. Il peut aussi se targuer d’être, grâce à ses défenses et autres aspects architecturaux, un prototype du château japonais. C’est donc à juste titre que cette forteresse qui a fini de voir le jour dans les années 1618 est devenue Trésor national du Japon et le Patrimoine mondial de l’Unesco.

Château de Himeji : ce qu’il faut savoir sur son labyrinthe

Le château de Himeji est une véritable forteresse. Conçue pour résister aux différents assauts, elle possède un système de défense appelé le chemin labyrinthique qui permettrait de dérouter les assaillants. Ces derniers seraient alors obligés de faire un chemin spiral, se donnant ainsi aux archers embusqués de les abattre plus facilement. De nos jours, ce sont les visiteurs de ce château qui se perdent. Alors si vous êtes un épris de découverte culturelle et ou un fanatique des défis labyrinthiques, le château de Himeji doit être votre prochaine destination.