L’année 20202 reste une année toute particulière en raison de la pandémie de Coronavirus. L’Ethiopie, pays de l’Afrique bien riche événements culturels a dû se ranger comme tous les pays face au mal terrifiant. Nous nous intéressons à son agenda culturel pour le compte de 2020 pour lever un coin de voile sur les conséquences du Covid sur le plan culturel.

Une année quasi blanche en manifestation culturelle

L’agenda culturel de l’Ethiopie est sous le martyre face à la pandémie de Coronavirus. Le tableau des événements programmés pour l’année 2020 est au rouge comme dans la plupart des pays du monde. Les centres culturels ont dû fermer face à la menace du Covid-19 qui fait d’importants ravages. Les festivals notamment prévus pour les mois de février, mars et avril n’ont pas eu lieu. Pareil pour ceux qui devraient avoir lieu au cours de la période de mai à juillet 2020. Les acteurs culturels craignant les risques de contamination au virus, n’ont pas dérobé aux décisions prises par les autorités du pays. Le confinement partiel instauré dans certaines régions a contraint les festivaliers à rester chez eux. Au mois d’août 2020, pendant que les populations reprennent les activités suite à la baisse d’intensité du Coronavirus, les interdictions de rassemblement dans les lieux publics sont toujours de mise.

Des événements culturels encore en instances

De nombreuses manifestations culturelles sont en perspective en Ethiopie après la traversée du désert depuis le début d’année 2020. Parmi les événements culturels du moment, on peut citer Buhe prévu pour les 18 et 19 du mois d’août. L’autre événement majeur en vue, c’est le Meskel, autrement appelé la commémoration de la vraie croix en Ethiopie. En dehors deux manifestations d’intérêt national, de milliers d’autres événements culturels sont prévus courant août-décembre 2020 dans plusieurs régions du pays. Connue pour son fort potentiel culturel, l’Ethiopie pourrait encore attirer de nombreux amateurs de sa culture tout le reste de l’année. Mais toujours est-il que leur effectivité reste peu probable au regard des mesures barrières de lutte contre la pandémie du Coronavirus toujours en vigueur.